Le Visa à Motif 2 : Quand la France joue au jeu du 'Oui, Non, Peut-être'

Bonjour à tous, chers lecteurs avides de nouvelles ! Préparez-vous à plonger dans une histoire digne d’un roman à suspense, avec des rebondissements dignes d’une série Netflix. Et tout cela, tout droit venu du Bénin !


Photo freepik

Imaginez, un étudiant béninois, Mr. X, accepté en Licence 2 de droit à l’université de Lille, avec une garantie en béton : une tante française, membre de la famille en quelque sorte, vivant en France depuis des lustres et gagnant un salaire mensuel de 2770 euros. Vous vous dites sûrement, « C’est plié ! ». Et bien, détrompez-vous, car la France, c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber !

Tout semblait parfait, sauf que notre cher Mr. X a été confronté à un obstacle inattendu : le motif 2 pour le refus de visa. Oui, vous avez bien lu, le motif 2 ! On lui a gentiment dit : « Vous n’avez pas prouvé que vous avez les moyens de subvenir à vos besoins en France, ou vous n’êtes pas en mesure de les obtenir légalement. » Autrement dit, la France avait des doutes sur la solvabilité de la garantie. Qui aurait cru que gagner 2770 euros par mois ne suffisait pas à convaincre les autorités françaises ?

Et voilà pourquoi le Passe-Privé Sylver est votre atout ultime pour clarifier vos questions les plus épineuses. C’est comme avoir un expert en Visa en speed dial. Alors, si vous souhaitez éclaircir vos doutes et éviter les refus de Visa bizarres, n’hésitez pas. Qui sait, cela pourrait être votre ticket doré vers la France ! :airplane::ticket:

Et là, la question que tout le monde se pose est : l’ambassade s’est-elle trompée ? Apparemment non, car après avoir vérifié les comptes de la garante, il s’est avéré qu’elle avait à peine 350 euros à la fin du mois après ses dépenses. Vous vous dites peut-être que l’ambassade devrait anticiper les économies de la tante pour l’arrivée de son neveu, mais non, la France ne fonctionne pas comme ça !

Mais notre héros ne s’est pas laissé abattre. Il a décidé de retenter sa chance en fournissant un AVI (Attestation de Virement Irrévocable) de 615 euros par mois pendant 12 mois, en plus de son attestation d’hébergement. Après une attente stressante de 15 jours, il a finalement obtenu son visa… La France a dit « Oui » !

Cette histoire nous enseigne plusieurs leçons importantes. Tout d’abord, ne jamais abandonner, même après un refus de visa. Ensuite, les filles peuvent héberger des garçons, et même ceux en colocation peuvent être des hôtes bienveillants. Les étudiants peuvent héberger d’autres étudiants, pourvu que la taille de la chambre respecte le minimum de 18 m². Enfin, et c’est peut-être la leçon la plus cruciale, ne vous fiez pas uniquement au salaire de quelqu’un pour le choisir comme garant. Regardez aussi s’il peut garder un minimum de 615 euros par mois pour une prise en charge complète, ou au moins 350 euros pour une prise en charge partielle.

:mag: Mais attendez une seconde ! Vous ne voulez pas manquer les détails cruciaux pour réussir votre propre aventure étudiante en France. Pour des réponses encore plus personnalisées, explorez notre Passe-Privé Analyse préliminaire afin de percer tous les mystères du processus.

Tout est possible, même décrocher son Visa pour la France. Bon vent à lui et à tous les futurs étudiants qui rêvent d’étudier à l’étranger !

Siankam Inesse assistée par ChatGPT
Your Community Happiness lady

A propos de World like Home
World like Home accompagne les étudiants dans leurs projets d’études en France. Pour en savoir plus : World-like-Home.com

2 Likes

Bonjour à tous, comme j’ai déjà eu 2 refus je suis très stressée par rapport à ma 3 demande et j’aimerais savoir si je peux fournir seulement l’attestation de banque de mon oncle qui a 4millions et ses fiches de paie au consulat parce que sa banque ne fait pas d’AVI.

Bonjour @Nana1 , désolé pour le refus, pour qu’on puisse répondre à ta question dis-nous comment était ton dossier, détail complètement ton dossier pour qu’on puisse examiner ensemble.